Carte d'identité 

Ville : Mouscron.....................................................

Arrondissement : Tournai-Mouscron................

Province : Hainaut................................................

Population : 58.767 mouscronnois...................

Superficie : 41 km²............................................

Densité : 1447 habitant/km²..............................

Age moyen de la population : 40,9 ans............

Mouscron

Le territoire de Mouscron couvre 4 anciennes communes et se distribue en 11 quartiers.

La ville est née de l’essor textile de Lille et Roubaix au 19ème siècle, industrie qui a progressivement débordé sur le territoire belge. Ainsi, située entre la Flandre occidentale, le Nord de la France, et l’extrémité ouest de la Wallonie, au sein de la Wallonie picarde, Mouscron est la seule ville wallonne qui présente un continuum urbain transfrontalier. Elle fait partie de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, plus grande métropole transfrontalière d’Europe.

 

En termes de mobilité, la Ville est irriguée par les autoroutes Tournai-Bruges et Lille-Gand et possède deux gares qui la relie directement à Tournai, Lille et Courtrai. Elle est aussi une ville-pilote dans le cadre du projet régional « Communes pilotes Wallonie cyclable ».

 

Sur le plan démographique, la population mouscronnoise a connu une évolution positive en 10 ans supérieure à celle connue par la province du Hainaut, la Wallonie, la Flandre et la Belgique.

Si le vieillissement de la population reste une tendance fondamentale la pyramide des âges témoigne d’une grande proportion de jeunes et d’un taux de natalité conséquent.

La Ville de Mouscron accueille un centre d’accueil pour demandeurs d’asile.

Parmi les résidents d’origine étrangère, qui représentent 22% de la population, ce sont les résidents français qui dominent. Par ailleurs, nombre d’enfants résidant en France sont scolarisés à Mouscron.

 

Le parc de logements sociaux dépasse largement les 10 % requis.

 

Mouscron a une population de plus ou moins 58.767 habitants et une densité de population supérieure à 14 hab/ha, soit 7 fois plus que la moyenne de la région wallonne mais légèrement inférieur à la moyenne de la communauté urbaine de Lille (18 hab/ha).

 

Les zones urbanisables représentent près de 2/3 de la superficie totale dont 57% à l’habitat et 21% aux ZAE.       

 

La Ville compte une vaste réserve foncière de 100 Ha, la ZACC dite « des trois Herseaux » dont l’urbanisation est programmée sur les 30 années qui viennent et pourrait accueillir jusque 3.000 habitants.

 

Sur le plan économique, le revenu moyen par habitant reste inférieur à la moyenne hennuyère tandis que la ville accueille 1.500 entreprises pour 21.000 emplois. Si l’activité textile fut longtemps le fleuron de la Ville, il n’en reste qu’une entreprise leader mondial du textile technique. La reconversion industrielle a vu pour l’essentiel le développement de l’industrie agro-alimentaire.

Description

La Ville s’est dotée d’un Schéma de Développement Communal et d’un Guide Communal d’Urbanisme. Le Plan Communal de Mobilité est en cours de révision.

Les préoccupations environnementales sont relayées à travers une cellule dédiée très étoffée en ressources humaines et riches de nombreux projets d’animation et de formation. L’action sociale notamment en matière de santé et d’accompagnement des personnes vulnérables fait l’objet d’une attention particulière qui a permis, entre autres, la création de la Maison de la Santé.

 

Le cœur de Ville fait l’objet d’un vaste programme de rénovation. Dès à présente la complète reconfiguration de la Grand-place s’accompagne de la réfection des voiries adjacentes et de la rénovation de l’Hôtel de Ville. Le Pôle gare va prochainement faire l’objet d’un vaste chantier de restructuration avec l’aménagement d’une nouvelle gare des bus et une passerelle qui reliera le village de Luingne au centre-ville. Un troisième projet est dans les cartons qui vise à redynamiser le site d’un ancien couvent des Pères Barnabites et la plaine de sports qui la jouxte.

 

De nombreux projets de construction privée maillent la reconstruction de la ville sur la ville, notamment suite à l’assainissement de friches industrielles (Sites Vanoutryve, Blanches Mailles, Moulin Vernier, …).

 

La ZACC dite « des 3 Herseaux » fait par contre l’objet d’un vaste programme d’urbanisation.

Grandes études 

  • Facebook
  • LinkedIn - Gris Cercle