• Facebook
  • LinkedIn - Gris Cercle

Centre de ressources - thématiques urbaines
Activités économiques et commerces

SPWImplantationsCommerciales.PNG

SPW Direction des implantations commerciales

SRDC.PNG

Schéma Régional de Développement Commercial

Le Schéma Régional de Développement Commercial est destiné à organiser une procédure permettant la délivrance d’une autorisation d’implantation commerciale.

Le SRDC est constitué d’outils stratégiques de développement commercial constitués de références à la fois quantitatives et qualitatives qui permettent d’évaluer de manière objective les critères nécessaires à l’octroi d’une autorisation d’implantation commerciale. Il s’agit notamment des outils LOGIC et MOVE.

Les critères basés sur les raisons impérieuses d’intérêt général qui peuvent servir d’éléments régulatoires, définis au sein du décret relatif aux implantations commerciales, sont contraignants mais sont à évaluer dans leur ensemble et en fonction des objectifs définis dans le SRDC.

L’évaluation dans son ensemble des critères et sous-critères implique que certains critères ou sous-critères « peu satisfaisants » puissent être compensés par d’autres « très satisfaisants ».

Chaque projet doit faire l’objet d’une évaluation différenciée tenant compte de sa spécificité. De plus, les besoins en surface commerciale d’une commune sont évolutifs.
 

SPWEconomie.PNG

SPW Economie

AMCV.png

Forte de plus de vingt ans d’expérience en gestion de centre-ville, l’AMCV accompagne les villes dans la mise en œuvre de solutions opérationnelles et pragmatiques pour dynamiser et promouvoir leur territoire. De la méthodologie, aux modes de gouvernance, en passant par le positionnement, la vision, la stratégie, les plans d’actions, ou encore une labellisation ISO 9001 reconnaissant les standards de la gestion de centre-ville, depuis plus de vingt ans l’AMCV travaille pour faire du centre-ville un lieu où il fait bon vivre, travailler, étudier, mais aussi un espace à mettre en valeur, à découvrir, visiter, où se détendre, apprendre, se cultiver, se ressourcer, etc.

Wallonie Commerce.jpg

Wallonie commerce est la stratégie de développement et de soutien des commerces en Wallonie. La stratégie « Wallonie commerce » se structure autour de 36 actions réparties autour de priorités afin d’avoir une approche intégrée du développement commercial :

  • Le soutien à la création de commerces ;

  • La définition d’un environnement juridique propice au développement de nouveaux types de commerces ;

  • Le soutien à la transformation numérique ;

  • La modernisation des commerces par l’innovation ;

  • La transmission des commerces ;

  • La dynamisation des centres-villes et la lutte contre la vacuité commerciale ;

  • La définition d’une réponse adéquate à la problématique des chantiers ;

  • La formation adaptée aux nouveaux défis des commerçants.

Centres-villes de demain : quelles stratégies pour le commerce et l'activité ?

Décroissance, dévitalisation, déclin… les mots employés sont nombreux pour caractériser la perte d’attractivité des centres historiques des villes françaises, particulièrement médiatisée. Avec l’expérience des travaux menés jusqu'à présent, Ulrich Soudek, directeur des études d'Intencité, atelier d’urbanisme commercial, ébauche un plan d’action pour redynamiser nos centres-villes.

Les petites villes : pôles commerciaux en déclin ou centralités d’avenir ? L’exemple du Centre-est de la France. 

Confrontées à un double processus de modernisation commerciale et de réorganisation géographique (métropolisation et mutations fonctionnelles), les petites villes connaissent de profonds bouleversements commerciaux. En prenant l’exemple du Centre-est de la France, l’objectif de cet article est de voir comment les petites villes parviennent, ou non, à s’adapter aux changements commerciaux et à se maintenir comme pôles de centralité pour les territoires environnants. Nous verrons qu’en dépit de certaines dynamiques communes à l’ensemble des petites villes, la diversité des cas de figure reflète l’accroissement de la fracture territoriale en France.

Comment faire revivre nos villages et centres-bourgs ? 

Les centres-bourgs se meurent dans les petites villes de nos Provinces françaises. Il suffit de voir les rideaux baissés des commerces et le nombre de boutiques à vendre. Le phénomène est national. Une dévitalisation des villes que les habitants désertent montrant un sentiment de déclin et d’abandon qu’il est grand temps de prendre en compte. Il y a heureusement des solutions dont le plan « Action cœur de ville » du gouvernement qui vise à redynamiser les centres-villes : 222 villes moyennes viennent d’être retenues pour ce programme qui prévoit une enveloppe de 5 milliards d’euros.

Les communes sont-elles "business friendly" ?

Vu leurs larges compétences et leur ancrage sur le terrain, les communes exercent une certaine influence sur les activités économiques. Mais que valent exactement leurs actions en ce domaine ?

Publication_Dugot.jpg

Commerce et urbanisme commercial dans la fabrique de la ville durable. DUGOT P. (2019).

Cet ouvrage étudie la place du commerce dans la fabrique de la ville durable. La conviction exprimée ici est que le commerce est une pièce centrale en matière d’urbanité et d’urbanisme et que les géographes doivent s’en préoccuper. Ce travail s’appuie sur une retranscription du rapport évolutif entre le commerce et la ville, depuis l’irruption de la société de consommation jusqu’à son interrogation actuelle. Le diagnostic aboutit à des impressions nuancées, alliant complicité sur le temps long et constat d’une relation parfois abîmée. 

Cela conduit à s’interroger sur le contexte, y compris idéologique, de cette fabrique et son incapacité, voire son indifférence, à produire un urbain apte à répondre à des enjeux à long terme. Intervient alors en parallèle une nécessaire réflexion sur la très discutée/discutable ville durable, assortie d’une interrogation quant à la pertinence de l’urbain à s’imposer comme une clé d’un développement durable. 

Actant qu’un développement urbain davantage soucieux de durabilité est possible, le propos de l’ouvrage conduit à penser que les activités commerciales ont un rôle notable à jouer, à commencer du point de vue de leur localisation. Se pose alors une ultime série de questions autour des acteurs de ce chantier, de leurs légitimités respectives, du comment faire et des objectifs à se fixer, questions aiguisées par le bilan pour le moins mitigé de l’urbanisme commercial « à la française ». Le chantier de la ville durable étant encore largement ouvert, des pistes de réflexion sont initiées, toujours en gardant en ligne de mire le commerce comme fonction et acteur, mais en l’intégrant résolument dans la globalité du champ de l’urbain.

Publication_Cepess.png

Quel avenir pour le commerce en centre-ville ? L’indispensable présence des commerces pour soutenir la qualité de vie dans nos villes. CEPESS (2016).